Accueil > Connaître l’ABES > L'Abes à l'international

L'Abes à l'international

L’Abes inscrit son action dans une stratégie internationale :

  • exploration des partenariats permettant d’accroître la visibilité des collections documentaires des établissements français d’enseignement supérieur et de recherche
  • contribution à la normalisation à l'échelle internationale
  • mutualisation des projets à l'échelle européenne
  • influence sur les thèmes financés au sein de ces dispositifs
  • ouverture à l’international pour ses personnels. Un axe fort : favoriser les échanges de personnels et s'enrichir des bonnes pratiques.

Partenariats

  • OCLC   : outre le fait qu'OCLC soit le fournisseur des suites logicielles du Sudoc, des accords ont été passés en 2010 pour l’intégration du Sudoc au catalogue WorldCat afin d'améliorer la visibilité des données des bibliothèques membres
  • groupes de travail internationaux : investie au sein de plusieurs associations internationales, notamment celles travaillant sur la normalisation, l'Abes est présente dans certaines sections de l’IFLA ainsi qu'au PUC (Permanent Unimarc Committee). Elle participe également à LIBER , association réunissant les grandes bibliothèques de recherche européennes.
  • valorisation des données : depuis 2006, l'Abes a conclu différents partenariats opérationnels :
    • avec Google Scholar pour l’indexation du Sudoc,
    • avec DART Europe pour l'intégration des thèses électroniques,
    • avec le CERL (Consortium des bibliothèques européennes de recherche) dont le portail indexe le catalogue Calames

Réseaux européens

Afin d'optimiser l'utilisation des dispositifs européens, de peser sur ces dispositifs et d'intégrer les bonnes pratiques, l’Abes fait partie de plusieurs réseaux :

  • utilisateurs des logiciels OCLC :  échanges de bonnes pratiques avec les réseaux européens, notamment les réseaux régionaux allemands
  • comité des experts Sud de France   : mutualisation de l'information sur les programmes européens de recherche
  • réseau 2E2F des développeurs de la mobilité européenne et internationale. Ses acteurs constituent un groupe de référents pour les différents publics de l’éducation et de la formation.
  • projet Dariah : infrastructure européenne pour les Sciences Humaines et Sociales, cette initiative regroupe environ 80 participants de 15 pays (avril 2012). L'Abes s'est positionnée au sein de cette infrastructure pour son expertise du web sémantique et des métadonnées.
Remonter