Calames, réseau de catalogage des archives et manuscrits de l'enseignement supérieur

Accéder à Calames

Dédié au signalement des archives et manuscrits, le réseau Calames s’est constitué par cercles successifs d’intégration d’établissements et rassemble les plus importants établissements documentaires de l’ESR à vocation patrimoniale et de recherche.

La mise en place de ce réseau de catalogage hautement spécialisé répond en premier lieu au besoin de cataloguer ces fonds spécifiques dans un format adapté (format EAD, – Encoded Archival Description /  Description Archivistique Encodée), en mesure de décrire la complexité des inventaires et instruments de recherche disponibles.

 

Composition du réseau de catalogage Calames


En 2020, 63 établissements sont membres du réseau Calames et à ce titre bénéficient à ce titre d’une gamme de services spécialisés dans le traitement des données descriptives des archives et manuscrits :

  • catalogage des collections de manuscrits et d’archives à l’aide de l’outil de catalogage Calames
  • partage de bonnes pratiques : évolutions et adaptations du format EAD – Encoded Archival Description. Consulter le site national EAD en Bibliothèque
  • collaboration et échanges entre professionnels via une liste de diffusion dédiée
  • identification et partage des données d’autorité à l’aide du référentiel commun IdRef
  •  visibilité des collections à partir du catalogue Calames, interface de recherche conçue spécifiquement pour exprimer les données encodées au format EAD
  • mise à disposition d’une interface de recherche personnalisée en fonction des environnements graphiques des établissements

Chaque établissement membre du réseau Calames dispose d’une fiche descriptive listant les collections, inventaires  et instruments de recherches conservés ainsi que les éventuels services associés (conditions de consultation ; numérisation à la demande, fourniture à distance ; numérisation en cours ou en projet …)

Les bibliothèques membres du réseau Calames bénéficient de la gamme de services associés Calames Plus, services à valeur ajoutée pour valoriser les bibliothèques numériques en établissant des liens entre les données Calames et les ressources numérisés, quelle que soit l’infrastructure d’hébergement.

 

Repères


De 2002 à 2008, l’Abes a pris part au projet de rétroconversion du Catalogue Général des Manuscrits (CGM) des bibliothèques publiques de France. Ce projet, piloté par la BnF pour le compte du Ministère de la Culture et du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, s’est achevé en janvier 2008. Ainsi, 70 000 pages du catalogue ont été numérisées puis encodées au format EAD (Encoding Archive Description). L’Abes a coordonné la reprise de 20% de cet ensemble – soit environ 36 000 notices, en s’appuyant sur l’expertise et l’implication d’une quinzaine de bibliothèques.

En 2006-2007, un second noyau s’est constitué avec la conversion en EAD du répertoire Palme (Répertoire de manuscrits littéraires français contemporains).

De 2006 à novembre 2007, les deux volets (public et professionnel) de l’application Calames ont été développés par l’Abes en s’appuyant sur des outils et des technologies génériques. Les spécifications détaillées du projet ont été rédigées en étroite collaboration avec un groupe d’experts délégués par les bibliothèques.

L’interface publique Calames est entrée en service le 1er décembre 2007.  Au printemps 2008, un premier cercle d’établissements étaient déployés dans Calames, auquel se sont joints la Bibliothèque Littéraire Jacques Doucet et la Contemporaine (ex BDIC).