Accueil > Sudoc > Le réseau Sudoc-PS - Publications en Série > Signalement des plans de conservation partagée

Signalement des plans de conservation partagée

Les collections de périodiques imprimés constituent une source documentaire d’une grande richesse et répondent à une forte demande des usagers. Cependant, ces collections sont complexes à gérer pour les bibliothèques pour plusieurs raisons :

  • elles nécessitent d'importants espaces de stockage 
  • elles sont imprimées sur un support papier souvent fragile
  • l’extrême diversité des titres rend impossible l’exhaustivité de la couverture documentaire par un seul établissement

Pour ces raisons et afin de garantir à l’usager l’accessibilité à ces collections, certains centres de ressources ont décidé de  répartir entre elles les charges de conservation de ces publications.

Plans de Conservation Partagée des Périodiques (PCPP)

Parmi les différents Plans de Conservation Partagée de Périodiques (PCPP) existants, plusieurs ont souhaité être signalés dans le Sudoc et ont fait appel au responsable du Centre Régional du Sudoc-PS dont ils dépendent.

En novembre 2015, 24 plans sont signalés , pour tout ou partie, dans le Sudoc. Pour les valoriser dans le Sudoc, un index PCP - indiqué entre parenthèses dans la liste ci-dessous - est à disposition  :

Les titres inclus dans ces différents plans de conservation sont visibles via l'application Périscope , sous réserve que l'information  relative au code PCP figure dans leur état de collection.

Plus d'informations sur Périscope

Carte des PCPP

Voir la carte des PCPP (dernière mise à jour : 12/07/2013)

Cette carte constitue un état des lieux national des Plans de conservation partagée de périodiques - existants ou en cours de création.  Elle est accompagnée d'un tableau précisant la typologie de ces plans de conservation  :

  • structures pilotes (SRL, Université...)
  • type de collaborations entre structures
  • orientation thématique ou multidisciplinaire

Précision : certains PCPP ne sont pas signalés dans le Sudoc.

Convention entre l’Abes et la FILL

Dans le cadre des conventions sur objectifs pour les Centres Régionaux Sudoc-PS, l’Abes a signé une convention avec la Fédération Interrégionale du Livre et de la Lecture -FILL le 6 juillet 2010, renouvelée en 2013.

Aboutissement logique des relations suivies entre la FILL et l’Abes depuis 2009 pour la mise en œuvre et  la gestion des plans de conservation partagée, cette convention a pour objet de faciliter les partenariats entre les Centres régionaux du Sudoc-PS - représentés par l’Abes – et les Structures Régionales pour le Livre (SRL) membres de la FILL – représentées par la FILL.

Elle concerne toute action de coopération et notamment la mise en œuvre et le développement des PCPP (plans de conservation partagée des périodiques).

Adoptée pour une durée reconductible de 3 ans, cette convention s’inscrit dans la lignée des recommandations du Groupe de travail sur l’avenir du Sudoc-PS qui préconisait en 2009 deux niveaux de contractualisation :

  • un niveau local (régional ou thématique), objet des conventions sur objectifs 
  • un niveau cadre, dans lequel se situe la convention entre la FILL et l’ABES.

En 2014, la FILL a mis en ligne des guides pour accompagner les Plans de  Conservation Partagée, périodiques et collection jeunesse  :

Action conjointe du CTLES et de l'ABES

L'Abes et le CTLES œuvrent chacun à leur niveau à la conservation partagée des périodiques :

  • l'Abes : via le réseau Sudoc PS, le catalogue Sudoc PS,  l'application Périscope (visualisation des états de collections) 
  • le CTLES : via l'ingénierie développée en collaboration avec la BIUS pour le plan de conservation des périodiques médicaux d'Ile de France.

En  2013, l'Abes et le CTLES ont rédigé conjointement un document pour la conservation partagée des périodiques. Ce document comporte des recommandations pour le bon fonctionnement d'un PCPP ainsi que des propositions pour leur développement.

En novembre 2015, dans le cadre du dispositif documentaire CollEx (Collections d'excellence pour la recherche), un appel à projets a été adressé à l'ensemble des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.  

 

Remonter